Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dear Santa, I can explain...

© We heart it

© We heart it

 

   Alors je vous arrête tout de suite avec vos « C’est quoi ce titre en anglais, je comprends rien ! Elle écrit en anglais maintenant ? » 
Etant donné que je n’arrive même pas à pécho un rosbeef bourré dans un bar dont le niveau d’anglais est égal au mien à ce stade avancé d’alcoolémie, je ne risque pas d’écrire un article entier dans la langue de Shakespeare, rassurez-vous. 
Non, ce titre me paraissait plus accrocheur en anglais voilà tout. Pour les plus frenchies d’entre vous (ou les plus mauvais car le titre n’est pas bien compliqué), comprenez « Cher Père Noël, je peux expliquer… »
Tout malentendu à présent évité, je vous laisse découvrir ma lettre au Père Noël de cette année…


Cher Père Noël, 

J’ai bien conscience de ne pas être la plus sage de toutes les filles. Mais je peux tout t’expliquer ! Car chacune de mes actions, bien qu’elles ne soient pas franchement glorieuses parfois, je peux les justifier. Et je t’assure qu’une fois tout malentendu dissipé, nous pourrons repartir du bon pied tous les deux et tu pourras m’apporter tous mes cadeaux le 25 décembre ! 
Car non, ce n’était pas par méchanceté que j’ai appuyé sur le bouton « portes fermées » de l’ascenseur alors que ma voisine de 80 ans voulait aussi descendre. Ma mauvaise foi voudrait prétendre que je ne l’ai pas entendu arriver… Mais c’est faux. Je l’ai entendu fermer la porte de chez elle et son pas lourd un peu pressé dans le couloir. Mais j’ai quand même appuyé. Et quand l’ascenseur est parti, et que je l’ai entendu appuyer sur le bouton pour le rappeler, je n’ai pas ressenti une once de culpabilité. Mais si j’ai fait ça, Père Noël, ce n’était pas avec malveillance. Sans doute avait-elle encore mis trop de parfum ce matin-là, ça aurait pu me filer la nausée. Et puis, je lui ai renvoyé l’ascenseur une fois que j’en suis sortie, ce qui est une belle preuve de solidarité entre voisin. Non ?
Quand j’ai eu un fou rire devant la vidéo de ce petit garçon qui est tombé dans les escaliers, ce n’était là non plus, pas par méchanceté. Et au bout de cinq minutes j’ai arrêté de rire… 
Cela ne fait pas de moi un monstre, si ? 
Bon ok, quand j’ai fait croire à mon neveu qu’il y avait « le loup » derrière la porte et qu’il allait venir le manger, c’était par pur sadisme. Mais tu dois comprendre Père Noël, que j’ai un rapport particulier avec les gosses enfants. On pourrait appeler ça de l’amour vache. Genre très vache. Mais eux ils auront leurs cadeaux alors pourquoi pas moi ? 
Je peux expliquer aussi toutes les fausses excuses que j’ai trouvées pour ne pas aller à des soirées qui m’ennuyaient… Je n’aurai qu’un seul argument pour me justifier : Que celui qui ne l’a jamais fait me jette la première pierre. 
Tout cela pour te dire Père Noël que, en effet, je n’ai pas été la plus sage cette année, mais j’avais des circonstances atténuantes.
Toutes les soirées alcoolisées étaient pour de bonnes causes ! Par solidarité pour mes amies, elles te l’expliqueront d’elles-mêmes j’en suis sûr. Ce sont de mauvaises fréquentations, elles me poussent à la débauche et à toutes sortes de turpitudes. (Elles se reconnaitront en lisant cet article, il n’en fait aucun doute)
En revanche, pourrais-tu m’ôter d’un doute ? La dernière fois j’étais chez Zara (béni soit-il), et j’ai flashé sur un super petit chemisier rose avec col claudine. Je le prends donc pour l’essayer en cabine. Seulement une fois rendue, je vois une… Comment dire ça sans être une garce condescendante… Une « moche » (désolée je n’ai trouvé aucune façon de dire ça gentiment et le thésaurus ne m’a fourni aucun synonyme). Donc, je vois cette « moche », mais genre vraiment très vilaine avec un style plus-ringard-tu-meurs, sur le point d’essayer MON chemisier ! Et là, je n’ai pu faire autrement, je l’ai reposé dans le magasin. J’allais quand même pas porter un truc de moche ! Vu son look, si le chemisier lui plaisait c’est qu’il avait un problème. Donc voilà, était-ce méchant Père Noël ? AAAH, on me souffle dans l’oreillette que ce n’était pas méchant étant donné que la moche n’en a jamais rien su ! Et je vais vous dire, je l’ai re-croisé en caisse, et elle l’a pris son chemisier. (Pour ceux que ma vie intéresse)
Voilà Père Noël, je pense t’avoir confessé la plupart de mes mauvaises actions. Je mérite toujours de recevoir mes cadeaux le soir de Noël ? N’oublie rien de ce qui était sur ma liste s’il te plait, surtout THE cadeau, toi tu sais de quoi je parle…
D’ailleurs, si tu pouvais te débrouiller pour donner une idée à Jules, car je sais qu’il galère depuis un mois, ce serait sympa. Et nous sommes à deux jours du réveillon. J’ai pas envie de me retrouver avec un bijou dégueulasse que je devrais mettre une fois par mois pour lui faire croire que j’apprécie son cadeau merdique. Aaah mince, on me souffle dans l’oreillette que je me comporte encore comme une garce…

 

JOYEUSES FETES A TOUS !!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Ornella


Voir le profil de Ornella sur le portail Overblog

Commenter cet article