Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'art d'être une cougar

L'art d'être une cougar

Je vais être honnête avec vous chers lecteurs, avant d’écrire cet article je me suis longuement demandé si on disait « un cougar » ou « une cougar ». Quelques recherches Google plus tard, j’ai réalisé qu’on pouvait dire les deux, et surtout qu’on s’en fichait !

Voilà donc le sujet qui nous intéresse : être une cougar.

Selon Wikipédia, « cougar » est le nom avec lequel on désigne une femme de 35 ans ou plus, qui sort avec des hommes d’au moins six ans de moins qu’elle.

Je vous avoue que j’ai trouvé cette définition quelque peu réductrice. Il n’y a pas de règles dans l’art d’être une cougar !

Vous pouvez très bien avoir vingt ans et dépuceler un garçon de quinze, cela fera aussi de vous une cougar ! Et une pédophile. Enfin pas après quinze ans et trois mois, c’est la majorité sexuel. J’ai vérifié.

De même, si vous êtes en couple avec un homme de trois ans de moins que vous, vous avez un côté cougar ! Il est temps de l’assumer et arrêter d’avoir honte.

Personnellement, du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les hommes plus jeunes. Déjà en cours préparatoire je flashais sur les grandes sections de maternelle. Cougar précoce.

Quand j’ai eu seize ans, mes amies commençaient à sortir avec des hommes plus âgés, de vingt-cinq ans voire plus parfois. Ça me choquait et me rebutait en même temps. Ils étaient vieux et poilus ! Beurk ! Moi j’aime le côté candide et un joli visage d’enfant chez un homme. Ca vient peut-être de mon côté autoritaire...

A 21 ans, et quelques expériences malheureuses plus tard, j’ai compris qu’il me fallait un homme plus mûr.

Le problème ? A chaque fois que je flashais sur un mec, vous pouviez être sûr qu’il avait au moins trois ans de moins !

Je devais me rendre à l’évidence : J’étais une cougar !

Ce qui est difficile quand on est une cougar, c’est qu’on ne peut pas lutter contre son instinct. Quoique vous fassiez, même si le type a l’air d’avoir votre âge, il sera à tous les coups plus jeune. C’est dans nos gênes, c’est comme ça.

On est irrésistiblement attirées par des petits minots, même s’ils ont une pilosité accrue.

Un jour j’ai rencontré un homme pendant un festival de musique, j’ai cru qu’il avait au moins cinq ans de plus que moi. Mauvaise pioche ! Il avait dix-neuf ans et j’allais en avoir vingt-trois.

J’aurais pu tout arrêter, mais c’était un coup d’enfer. Parce que oui, c’est une idée reçue de croire que l’expérience vient avec l’âge chez l’homme ! C’est peut-être vrai chez la femme qui perd ses inhibitions avec les années, mais un homme jeune sera toujours plus vigoureux et volontaire face à une femme plus âgée que lui. Il a la sensation de devoir faire ses preuves donc il se donne à fond. (Comment ça je suis malsaine ?)

On a vécu une histoire incroyable… Le problème ? Ben c’est qu’il était jeune ! Quoique vous fassiez, la différence d’âge aussi infime soit-elle, finit toujours par refaire surface et vous met face à une réalité pas très agréable.

J’avais les pieds sur terre et voulais faire de réels projets, lui c’était un rêveur la tête dans les étoiles qui vivait sa vie à contre-sens.

On peut citer beaucoup d’exemples, même parmi les célébrités, de couples avec une grande différence d’âge qui ont fonctionné pendant longtemps. Mais ils sont toujours sujets à controverses et je ne pense pas que l’intimité soit si aisée. Il y a toujours des difficultés qui surviennent qu’un couple sans différence d’âge ne connaitra jamais.

Ce fût un réel choc le jour où j'ai réalisé que je fantasmais littéralement sur Harry Styles, chanteur des One Direction. Six ans de différence quand même ! Alors que toutes mes copines ont pour idéal masculin Johnny Depp ou Shemar Moore (elles se reconnaitront), moi je bavais devant un enfant de vingt ans ! Enfin 21 depuis février... Mais là n'est pas la question !

Alors je sais ce que vous allez me dire, aujourd’hui à presque vingt-sept ans, il serait temps de songer à sortir avec des mecs plus âgés ma cocotte !

Je suis d’accord ! Et figurez-vous qu’avec l’âge, je me suis assagie. En réalité, c’est mon fétichisme pour les barbus qui m’a sauvé.

Bien sûr, je me retourne toujours derrière un minot de vingt ans à la gueule d’ange et au sourire innocent de la jeunesse MAIS je ne vais pas plus loin.

En fait, je devrais même vous dire que je ne me retourne pas derrière les garçons parce que j’ai un Jules. Son âge ? Il est née en 1989, débrouillez-vous avec ça !

Quoiqu’il en soit, il n’y a aucune règle dans l’art d’être une cougar. Enfin si ! Evitez de draguer les copains de votre petit frère, c'est mal vu. Sinon, il suffit juste de l’assumer et de ne pas hésiter à répondre aux personnes qui vous critiquent injustement : J’ARRETERAI D’ETRE UNE COUGAR QUAND LES GAMINS DE VINGT ANS ARRETERONT D’AVOIR DE LA BARBE !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Ornella


Voir le profil de Ornella sur le portail Overblog

Commenter cet article

Cougarilla 19/02/2016 14:23

Très bon article ...
Bravo ! :)