Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les phrases absurdes qu'on se dit à soi-même quand on vient de se faire jeter

Les phrases absurdes qu'on se dit à soi-même quand on vient de se faire jeter

Un titre bien long, pour des phrases très courtes mais lourdes de sens conneries ! Parfaitement représentatives de notre névrose chronique. Certaines nous font même nous demander s’il n’a pas finalement eu raison de nous plaquer…
On se les dit parfois à soi-même, puis parfois on les assume à haute voix devant une copine, qui fort heureusement met fin à notre délire.

Ne faites pas les innocentes, vous savez de quoi je parle !



• « J’aurais dû lui faire un gosse quand j’en ai eu l’occasion ! »
Hors de question, ça aurait fait deux gosses à la maison !

• « Je vais rayer sa caisse ! Il ne pourra pas prouver que c’est moi. Mes ex n’ont jamais pu le prouver. »
Non, mais l’un d’eux avait quand même obtenu une ordonnance restrictive...

• « Je vais me taper son pote Jean-Eude juste pour le faire chier ! »
Jean-Eude ? Celui qui porte une perruque ?

• « Je vais mettre les photos de son engin sur Facebook ! Avec un peu de chance, il mettra une heure avant de s’en rendre compte et ça aura déjà fait le tour de la toile. »
Mark Zuckerberg va surtout supprimer ton compte pour contenu obscène !

• « Et dire que j’ai eu l’occasion de le tromper plusieurs fois, mais je me suis retenue parce que j’suis ‘une fille bien’… »
Non tu t’es retenue parce qu’ils étaient moches…

• « J’vais aller chez le coiffeur, m’acheter une nouvelle robe et le croiser PAR HASARD, quand il sortira du boulot. »
Et il sera PAR HASARD avec sa nouvelle copine.

• « J’vais me faire engager comme serveuse dans la boite où il sort avec ses potes ! »
Quelle bonne idée ! Tu seras au premier rang pour le voir emballer d’autres nanas !

• « J’vais lui envoyer les paroles de notre chanson. Et peut-être même la chanter sur son répondeur. »
NO COMMENT.

• « Jeter toutes ses affaires par la fenêtre comme dans les films américains ça le fait non ? »
Méfie-toi quand même, il a le double des clefs de ton appart.

• « Je vais me taper tous les mecs qui croiseront ma route ! »
Il a été prouvé que cela n’avait ABSOLUMENT aucun intérêt, tu n’as rien à y gagner. A part une MST.

• « Et si j’appelais ses potes ? Il leur a peut-être parlé de quelque chose… »
Ou comment passer pour une psychopathe.

• « Je vais raconter à tout le monde qu’il a un micro-pénis et que c’est un mauvais coup. »
Oui mais c’est faux donc bon. Puis il pourrait se venger en racontant l’histoire du « jeudi noir », n’oublie pas.

• « Si je passe de ‘en couple’ à ‘célibataire’ sur Facebook, il va bien avoir les boules ! »
Te fatigue pas, il t’a sûrement déjà supprimé et bloqué.

• « Je vais lui envoyer des photos de moi à poil, ça va le faire réfléchir. »
Ou ça va juste lui donner l’idée de te garder comme plan cul.

• « J’ai tous ses mots de passe et numéros de carte bancaire, doit bien y avoir un moyen de se venger dans tout ça. »
Ou d’aller en prison.

• « Et si j’appelais Agnès ? Elle fait peut-être encore des canulars téléphoniques… »
Vous aviez seize ans quand vous jouiez à ça toutes les deux.

• « De toute façon je ne l’ai jamais aimé, je faisais semblant… »
Mais oui bien sûr…

• « Je vais rappeler mon ex Kévin, il le détestait en plus ! »
Inutile, il n’en saura rien. Puis Kévin est un crétin.


Vous imaginez bien que cette liste est non-exhaustive.
Je me doute que certaines d’entre vous ont dû faire preuve de bien plus de démence d’imagination.
Ne vous alarmez pas, se dire ce genre de phrases après s’être fait larguer ne fait pas de vous une folle aux tendances maniaco-dépressives (non, j’ai vérifié auprès de mon psy).


Ça veut seulement dire que vous avez un vagin. Rien de grave !
 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Ornella


Voir le profil de Ornella sur le portail Overblog

Commenter cet article