Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les rencontres sur le net

© We heart it

© We heart it

Que les choses soient claires dès le départ… Si vous faites partie de ces personnes qui ont rencontré « l’âme sœur » sur un site de rencontres ou autre réseau social (ou du moins si c’est ce que vous espérez), cet article risque de ne pas vous plaire. Je vous recommande donc d’en arrêter la lecture dès à présent.

Car ceci est une satire sur les rencontres « on-line ».

Je ne parle bien sûr pas de ces hommes ou ces femmes qui vont sur des sites de rencontres « Coquines », sites pornographiques ou autres. Non, pour ceux-ci une boite de kleenex suffira à leur bonheur.
Je parle de ceux qui espèrent réellement trouver l’amour en ligne, et bâtir une relation sérieuse et durable… Si un jour, après un long parcours du combattant célibat, vous êtes au fond du trou au point de commettre l’acte désespéré de vous inscrire sur un site de rencontres… Cet article pourrait bien vous sauver la vie (ou presque).

Depuis ces dernières années, on a pu assister à une explosion des sites de rencontres en tout genre, qui fleurissent comme des magnolias au printemps. (Jolie métaphore n’est-ce pas ?)
Cela dit, on ferait bien mieux de les comparer à des mauvaises herbes.
Et le constat est catastrophique : ¼ des français sont inscrits sur des sites de rencontres, ou l’ont déjà été.

Je comprends tout à fait que l’on puisse se sentir seul(e), et avoir envie de trouver de la compagnie ou chaussure à son pied. Mais où est passé votre romantisme bon sang ? Sortez de chez vous, faites-vous des amis, soyez sociable et adressez-vous aux gens, vous verrez que l’âme sœur est peut-être là, au coin de la rue.

Traitez-moi de fleur bleue si vous voulez, mais à l’époque de nos parents ou de nos grands-parents, vous pensez qu’ils faisaient comment ?
On adore tous entendre l’histoire de leurs rencontres car elles sont drôles, romantiques, hasardeuses. Que raconterez-vous à vos enfants ? « Avec HugAvenue .com, j’ai pécho votre mère ! »

Je dis NON à tant de vulgarité !
Soyons honnêtes, la plupart des personnes inscrites y vont pour trouver – n’ayons pas peur des mots – des« plans-culs ».
Alors oui, aller sur des sites de rencontres pour avoir des rapports d’un soir, pourquoi pas. Mais qu’on prétende vouloir y trouver l’amour, quelle hypocrisie, quelle naïveté !

Comment pouvons-nous remplacer le regard croisé pour la première fois, la peur au ventre avant de tenter une approche, cette montée d’adrénaline quand il ou elle vous sourit pour la première fois, à un profil fabriqué de toutes pièces, agrémenté d’une photo bien choisie afin de séduire le plus possible ?
Alors oui, certains vous diront qu’ils sont « l’exception », qu’ils se sont rencontrés sur un site de rencontres et qu’aujourd’hui ils sont mariés, heureux en ménage et bientôt parents. Ça peut arriver, en effet. Mais combien de rencards désastreux ont-ils eu, pensez-vous avant de trouver l’amour ? Combien de profils consultés, de mails envoyés, de déceptions ? De perte de temps devant un écran, tout simplement !

Puis quand bien même ils eurent finis par tomber amoureux, je suppose qu’ils couraient plusieurs lièvres à la fois avant de comprendre que c’était l’élu(e).
Vous trouvez ça romantique vous ?

Ne soyez pas aigris ou blasés par l’amour ! Tout ça parce que vous avez vécu une mauvaise rupture ? Que vous êtes seul(e)s depuis longtemps, ou que vous enchaînez les rencards qui ne mènent à rien ?
Croyez-moi, vous inscrire sur un site de rencontres ne vous apportera rien de gratifiant. C’est le cimetière des éléphants, la déchéance des histoires amoureuses qui ont mal finies, des personnes qui ont perdu confiance en elles, qui s’ennuient dans leurs vies ou qui veulent « tirer un coup ». C’est comme si vous décidiez d’aller chez McDo alors que vous avez la possibilité d’aller dans un resto gastro… Vous saisissez ?

Ou alors ayez au moins la décence et l’honnêteté d’admettre que c’est juste pour vous envoyer en l’air, là c’est justifiable parce que c’est rapide et efficace. C’est comme commander des sushis en ligne chez Sushi Shop ! (je crois que je fais une fixette sur la nourriture là… non ?)
Comme les personnes inscrites sur Tinder, ils savent bien que ça n’ira jamais plus loin. Faire circuler des photos de personnes dans votre périmètre géographique comme si vous choisissiez le prochain chiot que vous allez adopter, faut pas avoir Bac+5 pour comprendre que cette application n’a pas été créée pour trouver le père ou la mère de ses enfants.
Je m’attends bien sûr à recevoir des critiques négatives ou des objections après la publication de cet article. Mais je suis prête à les recevoir et à défendre mon point de vue avec les meilleurs arguments du monde.

Je peux tout à fait comprendre la solitude qui pousse les gens à s’inscrire sur des sites tels que Badoo, Meetic, eDarling, ou Attractive World… qui se dit être un site de rencontres pour « célibataires exigeants ». Quelle ironie sachant qu’il ne faut pas être très exigeant pour tomber si bas ! (comment ça je suis méchante et sans pitié ?)

Essayer de rencontrer quelqu’un caché derrière un écran et un pseudo souvent ridicule (« petitefleurdu59 » : bonjour la classe !), consiste à ne pas vivre dans la réalité. C’est fade, sans saveurs, et personnellement ça me fait peur pour l’avenir. C’est comme jouer désespérément à la loterie sans essayer d’aller travailler pour gagner sa vie. L’amour 2.0 n’existe pas, c’est un leurre que les nouvelles technologies tentent d’inscrire dans nos mœurs. Ce sont des entreprises, des hommes d’affaires qui ont vu là le bon filon pour se faire énormément d’argent dans le marché florissant que représentent les célibataires, et désespérés de l’être. (13 millions de célibataires en France parait-il…)

Bien sûr, vous pouvez décider de continuer à consulter profils sur profils, de commencer une vingtaine, ou trentaine (centaine ?) de conversations sans profondeurs avec les mêmes éternelles questions. Puis toujours, les tant attendus rendez-vous, pour voir s’il y a un feeling, ce fameux petit truc qui fait qu’on tombe amoureux. Alors qu’on connait déjà presque tout sur la vie de cette personne qui s’est livrée sans même vous connaître. Pour finalement se rendre compte qu’en fait, sa silhouette et sa démarche ne vous charment pas, que ce qu’il ou elle dégage ne correspond pas à vos attentes, ces photos ont été prises sous le même angle avantageux… Bref, que ce n’est absolument pas le bon ou la bonne.

Alors que si vous l’aviez croisé en soirée ou ailleurs, vous vous seriez épargné toutes ces heures inutiles à tchatcher sur le net, à prendre le temps d’apprendre à connaitre quelqu’un que vous n’avez même jamais vu, et éviter un rencard ennuyeux de deux heures autour d’un café. En un regard, avec un sourire ou même juste une phrase, vous auriez pu savoir s'il fallait creuser... Mais encore une fois, c’est vous qui voyez !


 

Il n'y a pas de mauvaise route, il n'y a que des mauvaises rencontres.

Patrice Leconte

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Ornella


Voir le profil de Ornella sur le portail Overblog

Commenter cet article