Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le dressing d'une femme

© We heart it

© We heart it

« Je n’ai rien à me mettre bordel !! »

Que celle qui n’a jamais balancé cette phrase devant une armoire pleine à craquer me jette la première pierre ! (ou devant un groupe de mecs, mais là c'est un sujet sensible)

Nous sommes peut être toutes différentes selon nos styles vestimentaires, mais une chose demeure certaine, il y a plusieurs similitudes dans les garde-robes de toutes les femmes. Et ça, que l’on soit une fashionnista ou pas.

Vous voulez des preuves ?

Nous avons toutes dans notre armoire LA petite robe noire de référence. Mais oui vous savez, cette petite robe noire ni vulgaire, ni classique, mais qui vous va super bien et que vous ressortez pour de nombreuses occasions : Resto entre copines, premier rendez-vous galant, entretien d’embauche, enterrement… Oui je sais, ça craint d’emballer votre rencard en la portant, une semaine avant de la porter à l’enterrement de Tatie Huguette, mais elle nous pardonnera !

(Je vous recommande vivement le fashion blog de http://mylittleblackdress.com/, qui décrit parfaitement les pièces incontournables du moment, dont cette petite robe noire !)

Il y a aussi LE jean. Non non, pas le jean de la mort. Le jean en Taille 34 dans lequel vous n’avez jamais pu rentrer une cuisse. « Mais bon, tu comprends il était en soldes ! Puis il est super beau… De toute façon j’avais prévu de perdre du poids. » Oui, ce jean est surtout un « objectif » que vous vous êtes fixé. Sauf qu’il est dans votre armoire depuis 2006 et que vous n’avez jamais atteint le poids désiré. (Ce n’est pourtant pas faute de retenter votre chance tous les six mois, en essayant de vous insérer dans le dît jean…)

La jupe (ou la robe ça marche aussi) hyper sexy, moulante, courte et pailletée qu’on osera jamais porter ! Elle fait de vous une vamp, une véritable sexe machine, un aimant à mecs (pas forcément des mecs de premier choix). Mais trop osée, vous n’avez jamais osé la porter ! Peut-être un jour… On devient toutes une cougar tôt ou tard.

Le gilet de vieille vert et violet, hyper ringard dont la matière « bouloche », mais que l’on garde pour deux raisons : Déjà, il a été tricoté par Tatie Huguette, on ne peut décidément pas s’en débarrasser ! Puis il faut dire qu’il tient hyper chaud et qu’il est confortable. Même si Jules le déteste parce qu’il prétend que c’est un « tue l’amour ». Pfff on voit bien qu’il n’y connait rien ! C’est hyper sexy une nana dans son gros gilet coloré, avec un chocolat chaud devant Love Actually, enrhumée et entourée de Kleenex usagés… (Non, ce n’est pas du vécu !)

La lingerie sexy à la limite du graveleux, que vous gardez pour les grandes occasions… Saint Valentin, anniversaire de Jules, souiller le lit de sa maléfique belle-mère (comment ça j’suis une sociopathe ?), ou pour le troisième rendez-vous (puisque je vous dis que je couche JAMAIS le premier soir !).

Cela dit, dans le dressing d’une femme on ne trouve pas que des fringues. Nooon, que vous êtes mignons bande de jeunes naïfs ! Chaque femme, si elle désire cacher quelque chose, le mettra dans son armoire (ou dans son tiroir à culotte). Cela peut être un vibromasseur (pas mon cas), de l’argent (pas mon cas non plus), des photos de l’homme qu’elle aime ou de son ex (bon ok… Mais c’est Bradley Cooper), ou même un bouquin qu’elle n’assume pas d’avoir lu (« 100 jours pour oublier son ex » ou « la biographie des 1D » sont des livres que je n’ai absolument pas lu…)

Pour finir, je pense que nous possédons toutes LA pièce qui a coûté super méga cher, et que l’on idolâtre tandis qu’elle est recouverte d’une protection tissu ou plastique. Un sac griffé ou une veste en cuir hors de prix. C’est le truc pour lequel on pourrait porter le deuil pendant 10 ans si quelqu’un venait à mettre le feu à notre placard.

 

Bon, moi je vais vous laisser j’ai du shopping à faire ! Ben ouais, j’n’ai vraiment rien à me mettre…

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Ornella


Voir le profil de Ornella sur le portail Overblog

Commenter cet article